Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces

Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par an. Cependant, nombreux sont les habitants de certains pays qui sont encore victimes de la famine. Un tel déséquilibre nous amène donc à essayer de limiter le gaspillage alimentaire le plus possible. Mais encore faudrait-il savoir comment s’y prendre.

Sachez conserver les aliments pour qu’ils ne périssent pas

Au Japon, il ne faut jamais se servir un verre soi-même. Ce rôle revient au voisin ; s’il voit que votre verre est vide, il se fera un plaisir de vous proposer une boisson, et de l’y verser. D’ailleurs, c’est obligatoire si l’on veut se faire passer pour quelqu’un de poli. De même, si vous constatez que le verre de votre voisin est vide, c’est à vous d’y verser une boisson. Le concept est bien joli, car cela oblige les convives à faire attention les uns aux autres !

La porte du frigo est la zone la plus froide de toutes. Il faut y entreposer les aliments types : sauces, condiments, marinades, confitures, beurres… La première rangée s’ensuit (en partant du haut) ; elle est l’endroit suivant à être le plus froid. De préférence, ce sont les fromages et yaourts qui s’y installent ; de même pour les aliments cuits et prêts à manger. Vient alors la deuxième rangée. À ce niveau, la température est moins basse. Les laits, boissons végétales, viandes, poissons… y ont leur place. Le reste, c’est-à-dire, les fruits et légumes seront positionnés dans les tiroirs du bas.

Établir un rangement correct, équivaut à limiter le gaspillage alimentaire

L’entreposage des aliments secs requiert aussi une certaine technique si l’on a pour principal objectif de limiter le gaspillage alimentaire. Leur durée de vie en dépend effectivement. Après achat, placez vos céréales dans des contenants hermétiques en verre. Ainsi seront-elles à l’abri des insectes. Mais certaines d’entre elles seront mieux au congélateur ; le but étant de ralentir le rancissement (les farines complètes, les farines de sarrasin et de noix, entre autres). Une quantité de gras dans leur germe, bien qu’infime, est source d’instabilité pour elles.

Les confitures faites maison, l’une des meilleures alternatives pour un minimum de perte

Pour conserver vos fruits le plus longtemps possible, c’est-à-dire limiter le gaspillage alimentaire, pourquoi ne pas concocter votre propre recette de confiture ? En plus d’être faciles à réaliser, les confitures maison sont plus saines. En effet, les sucres utilisés pour leur fabrication ne sont pas de type industriel. Au contraire, vous avez même le choix entre d’autres substances telles que : le miel, le sirop d’érable, la vanille… D’un autre côté, vous pouvez sucrer la recette comme bon vous semble, tout en veillant à ne pas en faire trop.

Découvrez nos autres articles

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par...

Pain d’épices aux lentilles et haricots

Préchauffez le four à 160°C. Égouttez les lentilles et rincez-les rapidement. Égouttez les haricots rouges.
Mixez les lentilles et les haricots rouges avec le miel. Ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les épices.

Comment bien ranger sa cuisine ?

Comment bien ranger sa cuisine ?

Comment bien ranger sa cuisine ?

Comment bien ranger sa cuisine ?

Publié le 19 août 2019 | Trucs & astuces

Certes, le salon constitue l’âme d’une maison. Mais la cuisine n’est pas en reste. D’ailleurs, les mères de famille passent plus de temps dans la cuisine que dans d’autres pièces de la bâtisse ; cela est également valable pour les passionnés de l’art culinaire. Autant donc faire de ce lieu un magnifique endroit. Pour cela, il faut commencer par bien ranger sa cuisine.

Occupez-vous d’abord de la nourriture

Les aliments frais ont aussitôt leur place dans le frigo, mais qu’en est-il des autres ? Ceux qui sont destinés à être rangés dans les placards devront suivre certaines règles. Premièrement, les aliments qui servent souvent tels que les riz, pâtes, conserves… devront être mis dans un tiroir profond. De préférence, le salé comme l’huile et vinaigre… se placeront parfaitement au niveau des étagères. S’il y a d’autres étagères, placez-y le sucré. Enfin, les produits de longue conservation, c’est-à-dire les boissons, les biscuits… peuvent se mettre n’importe où, tant qu’ils ne se rapprochent pas trop du plan de travail.

Les appareils et ustensiles, comment les disposer pour bien ranger sa cuisine ?

Tout un chacun utilise des appareils et ustensiles dans sa cuisine. Ainsi, pour bien l’aménager, ces équipements, à leur tour, devraient être correctement rangés. Sinon, ils risquent de créer un vrai capharnaüm. Ainsi, regroupez-les par catégorie : tous les plats seront disposés dans un même compartiment du placard, il en va de même pour tous les couteaux, et ainsi de suite. Faites quand même preuve de logique, et essayez de rapprocher certains éléments. Les flacons à épices sont par exemple très bien à côté des plaques de cuissons. Comme ça vous ne risquez pas de les oublier lorsque vous cuisinez.

Ne gardez que les outils importants

Pour vous aider, faites d’abord l’inventaire des machines ou ustensiles qui ne fonctionnent plus. Peut-être est-ce dû à l’usure du temps, ou tout simplement un défaut technique. Quoi qu’il en soit, si leurs problèmes sont irrémédiables, mieux vaut vous en débarrasser. Ensuite, voyez si vous avez des outils que vous n’avez jamais utilisés, mais que vous gardez pour faire plaisir à vos proches car ce sont des cadeaux de leur part. Sachez donc qu’ils ne font qu’occuper des places en trop dans votre cuisine. Et de telles choses n’arrangent en rien votre cuisine !

Bref, si l’on parvient à bien ranger sa cuisine, on puise une nouvelle source d’inspiration et de motivation. Vous aurez tout le temps envie de mijoter de bon petits plats. N’est-ce pas magnifique ?

Découvrez nos autres articles

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par...

Pain d’épices aux lentilles et haricots

Préchauffez le four à 160°C. Égouttez les lentilles et rincez-les rapidement. Égouttez les haricots rouges.
Mixez les lentilles et les haricots rouges avec le miel. Ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les épices.

Astuce pour prendre ses plats en photos

Astuce pour prendre ses plats en photos

Astuce pour prendre ses plats en photos

Astuce pour prendre ses plats en photos

Publié le 19 août 2019 | Trucs & astuces

Nous vivons actuellement dans l’ère des smartphones, des selfies et des réseaux sociaux, où les photos culinaires sont d’une importance capitale – du moins, pour les gourmands qui sont de véritables amateurs de photographie. En faites-vous partie ? Si tel est le cas, ces astuces pour prendre ses plats en photos vous seront d’une aide précieuse.

Prendre ses plats en photos, et savoir jouer avec la lumière 

Même lorsqu’il s’agit de la prise de photo d’aliments, la lumière reste incontournable. C’est de la lumière naturelle dont on parle. Ainsi, vous n’aurez plus besoin de flash. Ce dernier risque de donner un effet artificiel à la photo, brutale qui plus est. C’est pourquoi il vaut mieux prendre ses plats en photos le matin. Cependant, si vous décidez d’en shooter l’après-midi, c’est toujours faisable. Seulement vous faudra-t-il plus de travail, car vous devrez savoir jouer sur l’ombre et la lumière. 

Faites attention aux détails 

Ici, il n’est pas question d’appareils photos ni de la qualité du smartphone. Le plus important réside au niveau de la présentation même du repas. Avant de commencer à photographier quoi que ce soit, vous devez donc consacrer quelques minutes de votre temps à vérifier qu’il n’y ait ni tache ni miette qui gêne la vue. Ce faisant, vous gagnerez beaucoup de temps. Mieux vaut s’occuper de ces détails avant de prendre ses plats en photos, plutôt qu’après, en ayant recours à un logiciel de retouche photo. Encore faut-il savoir l’utiliser…

D’un autre côté, considérez l’arrière-plan du plat. Le choix des assiettes ou des bols dans lesquels sont mis les aliments n’est point à négliger. Quant à l’arrière plan, si jamais il n’est pas digne d’être représenté en photo, vous pouvez toujours user de votre créativité. Par exemple, prenez un morceau de carton épais, et colorez-le comme bon vous semble (tant que la peinture soit acrylique et qu’elle concorde avec le reste) et à l’arrière de votre plat.

Sachez choisir le bon angle 

Comment savoir que l’angle que vous sélectionnez est le bon ? Pourquoi ne pas prendre ses plats en photos sous tous les angles pour à la fin choisir celle qui paraît la plus jolie ? En fait, vous n’avez qu’à respecter ces règles : pour photographier un plat volumineux, l’angle du côté fera l’affaire ; par contre, pour quelque chose de plat, une photo d’en haut sera plus attrayante.

Bref, vous l’aurez compris : une photo réussie est bien plus qu’une photo filtrée et publiée sur Instagram. Au contraire, il existe des méthodes particulières auxquelles il faut se tenir !

Découvrez nos autres articles

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par...

Pain d’épices aux lentilles et haricots

Préchauffez le four à 160°C. Égouttez les lentilles et rincez-les rapidement. Égouttez les haricots rouges.
Mixez les lentilles et les haricots rouges avec le miel. Ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les épices.

Les avantages de la conserve

Les avantages de la conserve

Les avantages de la conserve

Les avantages de la conserve

Les Français consomment en moyenne 50 kg de conserves par an. Ce chiffre en dit déjà long sur les bienfaits que nous procure leur contenu ! Savez-vous que les avantages des conserves sont nombreux, tant au niveau praticité, financier que sanitaire ? Pour en savoir plus, poursuivez votre lecture ; tous vos doutes s’envoleront !

L’un des meilleurs atouts des conserves : moins de tracas

Comme leur nom l’indique, les conserves sont faites pour durer. En général, leur DLUO (date limite d’utilisation optimale) est de 3 à 5 ans, en fonction de la recette qu’elles contiennent.

Au-delà de cette date, les qualités « organoleptiques » des aliments (texture, couleur, saveur) ne peuvent plus être garanties. Le produit reste cependant consommable, à condition que la boîte soit intacte avant ouverture (pas de bosse, pas de gonflement, ni de fuite).

La conserve vous aide à varier votre alimentation

Les avantages des conserves s’étendent encore largement, car grâce à elles, vous êtes libre de manger tout type de fruits et légumes à n’importe quel moment de l’année ! D’ailleurs, les nutritionnistes n’hésiteront pas à vous les recommander. Ils préconisent la consommation d’un certain nombre fruits et légumes quotidiennement, tout en sachant que les boîtes de conserves sont à moindre coût. Aussi, cela vous aidera à varier votre alimentation le plus possible.

A ce propos, la praticité est au rendez-vous, que ce soit en termes d’utilisation ou de stockage. Par exemple, en un tour de main, vous aurez tout ce qu’il vous faut : salade composée, potage… Par la même occasion, vous gagnerez un temps fou à la préparation. Parfois, un minimum de temps de réchauffement est requis ; d’autres fois, les conserves sont tout de suite consommables. Enfin, dites adieu aux lavages, épluchages, à la découpe de légumes ainsi que d’autres tâches des moins plaisantes !

Recyclage au rendez-vous

Vous l’aurez certainement remarqué, les conserves se présentent tantôt en boîte métallique, tantôt en bocaux en verre. La matière avec laquelle elles sont faites importe peu, car quelle qu’elle soit, elle est recyclable ; un atout majeur pour l’environnement. Et si certaines personnes les utilisent en guise de décoration, d’autres trouvent d’autres solutions pour les recycler.

Bref, comparés à ceux des fruits et légumes frais et surgelés, les avantages des conserves sont tout aussi nombreux. N’hésitez donc pas à vous en procurer !

Découvrez nos autres articles

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par...

Pain d’épices aux lentilles et haricots

Préchauffez le four à 160°C. Égouttez les lentilles et rincez-les rapidement. Égouttez les haricots rouges.
Mixez les lentilles et les haricots rouges avec le miel. Ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les épices.