Coutumes surprenantes lors d’un repas dans les pays étrangers

Coutumes surprenantes lors d’un repas dans les pays étrangers

Coutumes surprenantes lors d’un repas dans les pays étrangers

Coutumes surprenantes lors d’un repas dans les pays étrangers

Publié le 19 août 2019 | Le saviez-vous ?

Si vous avez la chance de voyager beaucoup, vous avez sûrement déjà eu l’occasion de rencontrer plusieurs personnes, de différents pays et villages. Vous avez alors peut-être observé au moment des repas, certaines coutumes étonnantes. Les bonnes manières en France s’avèrent par exemple être de mauvaises habitudes dans certains pays étrangers.

Les coutumes surprenantes d’un repas au pays du soleil levant

Au Japon, il ne faut jamais se servir un verre soi-même. Ce rôle revient au voisin ; s’il voit que votre verre est vide, il se fera un plaisir de vous proposer une boisson, et de l’y verser. D’ailleurs, c’est obligatoire si l’on veut se faire passer pour quelqu’un de poli. De même, si vous constatez que le verre de votre voisin est vide, c’est à vous d’y verser une boisson. Le concept est bien joli, car cela oblige les convives à faire attention les uns aux autres !

Ce qu’il ne faut pas faire en Égypte

Ceci est notamment à prendre en compte si vous êtes invité en Égypte : ne salez pas le plat. Sinon, vous transmettez un message négatif à votre hôte, son assaisonnement ne vous suffit pas, si bien que vous avez le besoin irrépressible de le corriger. L’ambiance à table risquerait alors de se dégrader. Certes, dans certains pays, ce geste est anodin, mais dans d’autres, c’est très mal vu. Quoi qu’il en soit, rien ne vaut le respect des coutumes surprenantes lors d’un repas dans les pays étrangers !

Asie et Maghreb, ce qui y est permis

Dans quelques villes de ces pays, le fait de roter après un repas signifie que l’on s’est bien régalé ! C’est donc chose permise, et l’on ne s’en prive pas. Même lorsqu’on dîne pour la première fois chez sa belle famille, on peut éructer bruyamment à la fin du repas. Cependant, toutes les villes d’Asie et du Maghreb ne sont pas les mêmes. Il vaut mieux se renseigner avant de s’y rendre pour ne pas commettre d’erreurs, et ainsi, tenir compte des coutumes surprenantes lors d’un repas dans les pays étrangers !

Bref, comparés à ceux des fruits et légumes frais et surgelés, les avantages des conserves sont tout aussi nombreux. N’hésitez donc pas à vous en procurer !

La Hongrie et la bière

Il est formellement interdit de trinquer avec de la bière en Hongrie. Cette décision a été prise suite à sa défaite contre l’Autriche et la Russie, lors de la révolution de 1848. En ces temps-là, la Hongrie a demandé à ce que son peuple ait plus de libertés. Malheureusement, les armées autrichienne et russe ont tout fait contre. Elles ont gagné, et pour fêter une telle victoire, elles ont trinqué avec un verre de bière.

Bref, même à table, chaque pays présente sa particularité. Si un jour, vous devez visiter un nouveau lieu, informez-vous aussitôt de ses us et coutumes ; cela vous évitera bien de dégâts !

Découvrez nos autres articles

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par...

Pain d’épices aux lentilles et haricots

Préchauffez le four à 160°C. Égouttez les lentilles et rincez-les rapidement. Égouttez les haricots rouges.
Mixez les lentilles et les haricots rouges avec le miel. Ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les épices.

Pourquoi avoir recours au flexitarisme ?

Pourquoi avoir recours au flexitarisme ?

Pourquoi avoir recours au flexitarisme ?

Pourquoi avoir recours au flexitarisme ?

Publié le 19 août 2019 | Le saviez-vous ?

Le flexitarisme est moins connu que le végétarisme. Pourtant, il commence à se répandre ! Savez-vous qu’il n’a été baptisé comme tel qu’en 2003, et ce, dans le dictionnaire américain ? Aussi est-il vaguement identifié comme étant un régime de transition vers le végétarisme. Pour en savoir davantage, poursuivez donc cette lecture !

En quoi consiste le régime flexitarien ?

Avec le flexitarisme, vous n’aurez nullement besoin de vous priver de certains aliments. En effet, tous types de nourritures sont permis, allant des céréales aux fruits, en passant par les produits laitiers, les matières grasses… Vous devez toutefois faire attention à la fréquence de consommation. Par exemple, vous devez commencer par limiter la quantité de viandes et poissons que vous mangez.

Certes, les poissons gras sont riches en oméga 3 ; ce dernier étant fait pour couvrir les besoins en lipides. Mais ce n’est pas une raison pour en manger beaucoup ! Une grande fréquence en consommation de poissons risque d’annuler leur effet protecteur. En effet, il protège contre diverses maladies, dont la plus connue : l’attaque cardiaque.

Quels avantages présente le flexitarisme ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Ceux qui suivent un régime flexitarien ont différentes raisons de le faire : certains pensent à leur bien-être tandis que d’autres se soucient de l’environnement ; d’autres encore, veulent prévenir des maladies incurables telles que le cancer de la sphère digestive.

Économie au rendez-vous

Aussi le flexitarisme est-il facile à suivre. Comme vous l’aurez compris, votre consommation de viande et de poisson sera diminuée. La plupart du temps, vous aurez un régime qui semble végétarien. Or, vu le prix des viandes et poissons, une économie non négligeable sera au rendez-vous !

Le flexitarisme pour une transition optimale vers le végétarisme

En général, il a été constaté que lorsque l’on démarre régime flexitarien on devien, au fil du temps, végétariens ; et certains ne s’en rendent même pas compte ! Ce faisant, aucune sensation de manque ne sera présentera, la transition s’étant faite en douceur. Et au moment où l’on est sous régime flexitarien, on contribue déjà à préserver l’environnement. En effet, un impact positif est constaté au niveau de l’environnement lorsque l’on consomme moins de viande. Moins de gaz à effet de serre sera émis ; il a été constaté qu’un kilogramme de viande bovine est l’équivalent d’une émission de 27 kg de gaz carbonique. Imaginez donc ce que l’on pourrait faire en n’en mangeant plus du tout !

Bref, le flexitarisme est intéressant pour toutes personnes qui aspirent à devenir végétariennes. Cependant, qui que vous soyez, vous êtes toujours libre de suivre un tel régime, sachant qu’il présente plusieurs avantages, et ce, à tous les niveaux !

Découvrez nos autres articles

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire Publié le 15 novembre 2019 |Trucs & astuces Selon les statistiques, 30 % de la nourriture produite est jetée annuellement, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par...

Pain d’épices aux lentilles et haricots

Préchauffez le four à 160°C. Égouttez les lentilles et rincez-les rapidement. Égouttez les haricots rouges.
Mixez les lentilles et les haricots rouges avec le miel. Ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les épices.